27 janvier 2017 My Communications Manager

Quelles seront les tendances en communication pour 2017 ?

My Communications Manager agence de communication Val d'Oise 95 Enghien-les-Bains _ tendances 2017

2017 est là, vous vous demandez quelles seront les tendances à ne pas rater pour vos actions de communication ? Inutile de sortir votre boule de cristal, voici quelques pistes.

Tendance #1 : la réalité virtuelle

Le marché de la réalité virtuelle est en pleine explosion. D’ici à 2025, il devrait peser 180 milliards de dollars, contre 1 milliard de dollars en 2017. Pour les marques, la Virtual Reality permet d’immerger le consommateur dans un univers et de créer de l’engagement. Getty Images a posté sur Facebook une image 360, qui a été partagée 1,85 million de fois! C’est dire si l’enjeu est de taille.

Tendance #2 : le multiculturalisme dans l’image

Pour Anne Boussarie, directrice générale France de Getty Images, les individus ne sont plus liés par l’endroit où ils vivent mais bien par leurs aspirations. D’ailleurs, il est difficile, pour beaucoup de photos, d’identifier le lieu où elles ont été prises. C’est ce qu’elle appelle le « voisinage planétaire ». Une tendance dont se sont saisies les marques, à l’image d’AirBnB ou de L’Oréal, qui prônent dans leurs publicités l’ouverture sur le monde.

Tendance #3 : la photo sans filtre

Spontanéité et authenticité sont les deux grandes tendances en termes d’images. Une tendance incarnée par les Millennials, en quête de « l’authenticité imparfaite ». Sur Instagram, on trouve ainsi actuellement 178 millions d’images sous le hashtag « No filter ». De même, Getty Images note, dans ses recherches, l’explosion des requêtes « unfiltered » et « disruptive » (+219% pour le premier, +298% pour le second). Une tendance sur laquelle surfe Meetic avec sa campagne « Love your imperfections ».

Tendance #4 : l’ère des croyances et du story-telling

C’est la conclusion de l’étude Trend Obs 2017 d’Ipsos: nous vivons dans un monde polarisé où s’opposent des vérités contradictoires, à l’image de Trump et des « faits alternatifs ». Chacun sélectionne dans le réel ce qui alimente sa propre vision des choses. C’est ce que Thibaut Nguyen, directeur Trends and Prospective chez Ipsos Public Affaires, surnomme le « concept de Saint-Thomas inversé » : chacun ne voit que ce qu’il croit. Donc, plutôt que d’argumenter pour exprimer une vérité relative, les marques doivent adopter une posture émotionnelle et préférer le storytelling. L’étude révèle d’ailleurs que les aspirations les plus fréquentes des trendsetters sont l’évasion, la recherche de l’entre-soi via des cercles ou des communautés qui partagent le même avis, et la recherche d’instances supérieures en qui croire (un gourou, la Nature).

Tendance #5 : utiliser les codes du vrai pour dire le faux

La viralité crée la vérité. C’est le jeu du référencement. Pour Yvan Kraut, directeur du planning stratégique de l’agence Hopscotch, « tant qu’une information est présentée sous un format crédible, peu de gens la remettent en question ». Des campagnes ont été créées selon ce principe, en « faisant croire au vrai », à l’instar de la campagne Louise Delage de BETC Paris, qui visait à sensibiliser contre les méfaits de l’alcool. Un stratégie payante puisque la campagne a généré 500000 vues sur les réseaux sociaux et fait l’objet d’une centaine d’articles dans les médias, sans un centime dépensé en plan média !

Tendance #6 : la communication contradictoire

Assumer ses atouts et ses faiblesses, c’est le principe de la communication contradictoire des marques. L’honnêteté peut aider à établir (ou rétablir) la confiance des consommateurs dans une marque. En 2015 dans une publicité, Speedy ironisait sur le fait qu’ils servaient peut-être du mauvais café (photo), mais qu’ils étaient bien placés en terme de relation client. Pour Laurence Malençon, directrice de l’innovation chez Hopscotch, honnêteté et transparence vont de pair.

Source IPSOS/Hopscotch
Tagged: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *