Foodbook des tendances culinaires 2017

My_Communications_Manager_Foodbook

Des gâteaux tendances rouges de plaisir

Les créations sucrées s’habillent de rouge ! Signes de cette nouvelle tendance, les créations signées Arnaud Larher, Michaël Bartocetti (Shangri-La Paris) et Jean-Paul Hévin s’illuminent d’un manteau vermillon. Vanille-sablé-framboise pour Arnaud Larher, chocolat-griotte pour Jean-Paul Hévin, croustillant noisette-riz soufflé-vanille-fleur d’oranger pour Michaël Bartocetti… Le rouge fait feu de tout bois.

 

La cuisine sans gluten

Les recettes se multiplient, les restaurants aussi. C’est d’ailleurs le concept de l’enseigne sans gluten et bio NoGlu dont la nouvelle annexe a ouvert réemment rue de Grenelle. Murs rose dragée, tables en terrazzo, ondulations en laiton perforé…le décor, à la fois doux et sophistiqué joue, selon le créateur, la carte du boudoir chic plus que de la bonbonnière. A tester !

NoGlu, 69 rue de Grenelle. Paris (VIIe), 01-58-90-18-12. A la carte: environ 25 euros. www.noglu.fr.

 

Les cuvées parisiennes

La Brasserie de l’Etre est la dernière à produire une bière typiquement parisienne à base de malts bio et des houblons français. Les Vignerons parisiens, qui disposent d’un chai en pleine ville, vinifient des jus issus de raisins-bio de la vallée du Rhône. La Distillerie de Paris enfin est la première du genre dans la capitale depuis plus d’un siècle. Nicolas Julhès a déjà distillé une quarantaine d’eaux-de-vie.

Les Vignerons parisiens, 55,rue de Turbigo, Paris (IIIe), 01-44-93-72-97. www.lesvignerons.paris. La Brasserie de l’Etre, 7 ter, rue Duvergier, P
aris (XIXe). Page Facebook. La Distillerie de Paris, www.distilleriedeparis.com.

 

Les grands chefs à portée de ticket

Les toques revisitent le buffet de gare à Paris ou en région. Dans la capitale, Thierry Marx a inauguré mi-novembre L’Etoile du Nord, un espace trois salles, trois ambiances: un bar, un coin sandwichs et une brasserie pour 700.000 de voyageurs
quotidiens.

A Rennes, le chef breton Olivier Belin devrait ouvrir une table dans un espace de 1.000 mètres carrés.

Dans le Grand Est, c’est l’enfant du pays Michel Roth, ancien chef du Ritz, qui a été approché pour s’installer en gare de Metz.

Quant à Alain Ducasse, il inaugurera sa table dans la gare Montparnasse en 2019.

 

Les bowls qui donnent la pêche

Le bol s’exprime sous toutes ses formes ! Dans la famille des bols, il y a eu l’acaï bowl, le poke bowl (né à Hawaï) et, désormais, les Buddha bowl. Veggie, bourrés d’aliments aux noms quasi inconnus, mais riches en nutriments et vitamines, ils sont très complets.

Le Smoothie Bowl contient des flocons de céréales, des fruits givrés et frais et une boisson végétale (Amande, Riz, Coco, Épeautre), le tout mixés et agrémenté d’un topping au choix : graines de chia, de sésames ou de courges mais aussi de baies de gogi, d’açai ou de pollen.

Le Cake Bowl, enfin, contient un mélange de céréales ainsi que des fruits frais ou secs à mélanger avec une boisson végétale, un œuf et un peu de levure. Quelques minutes au micro-onde et voici un gâteau léger et aérien.

 

Le retour du couscous

Le couscous fait son grand retour et ne ménage pas sa peine pour nous faire goûter de nouvelles saveurs, loin de la version traditionnelle. Couscous à la courge, au curcuma ou au lait safrané, couscous aux champignons et aux fèves, ou même couscous sucré à la vanille, crème de coco et fruits secs… autant de versions d’un des plats préférés des Français.

 

La pâtisserie monomaniaque

Tendance forte de ces derniers mois, les pâtisseries spécialistes d’un seul dessert font fureur !

L’Éclair de Génie propose ainsi les magnifiques éclairs abricot, citron-yuzu, pomme-vanille, frais ou glacés, de Christophe Adam. Une perfection à déguster dans 6 points de vente à Paris :

14 rue Pavée, 4e arrondissement.
122 rue Montmartre, 2e arrondissement.
32 rue de Notre-Dame des Victoires, 2e arrondissement.
13 rue de l’Ancienne Comédie, 6e arrondissement.
Au Carrousel du Louvre, 99 rue de Rivoli, 1er arrondissement.
Lafayette Gourmet, 35 boulevard Haussmann, 9e arrondissement.
Site web

Le chou n’est pas en reste et revient sur le devant de la tendance grâce à Popelini. Découvrez dans cette boutique une déclinaison de cette pâtisserie en neuf versions : café, vanille, rose, chocolat noir, chocolat au lait, citron, praliné, caramel et pistache. Un dixième parfum est renouvelé chaque jour, pour le plaisir des plus téméraires qui aiment découvrir de nouvelles saveurs.

29 rue Debelleyme, 3e arrondissement.
Site web

Aux Merveilleux propose différentes versions de cette pâtisserie hautement gourmande originaire du Nord de la France. Site web