23 décembre 2015 My Communications Manager

5 (bonnes) raisons d’externaliser sa communication

Externaliser sa communication

Embaucher ou externaliser ? Choix stratégique s’il en est, l’externalisation de la communication d’une entreprise est un mode de fonctionnement qui présente de nombreux avantages, à tel point qu’il se mue désormais en tendance lourde dans les entreprises. Voici les raisons pour lesquelles il est pertinent d’explorer cette option pour votre entreprise.

Une nouvelle vision

Externaliser sa communication auprès d’un professionnel, c’est bénéficier d’un oeil neuf et d’idées fraîches. Non formaté par votre entreprise, parfois même par votre secteur d’activité, un prestataire extérieur utilise ses schémas intellectuels, ses propres codes et sa culture de communicant pour emmener votre entreprise sur d’autres territoires de réflexion. Une occasion parfaite de challenger vos positions et d’identifier, pourquoi pas, des axes d’amélioration.

Compétences et technicité au menu

Dans certaines entreprises, il est d’usage de confier les sujets relatifs à la communication à des employés qui apprécient ou ont du temps à consacrer à ces tâches. Erreur : il s’agit d’une problématique stratégique pour l’entreprise et la prendre à la légère peut être une source de déconvenue majeure. Malgré toute la bonne volonté de vos équipes, elles ne sont pas formées aux techniques, aux procédures, aux outils et à la culture dans lesquels baignent les communicants. Les techniques sont nombreuses et évoluent rapidement, notamment en matière de digital. Externaliser sa communication, c’est étendre votre expertise, gagner en qualité et permettre à vos employés de se consacrer à ce pour quoi vous les avez embauchés.

Le budget, toujours le budget

Contrairement à un recrutement, l’externalisation permet de limiter les investissements à un cadre contractuel de court terme, et ce sans subir le poids de charges patronales. Ainsi, le site Cartouche vide a-t-il préféré externaliser son plan de communication plutôt que d’embaucher un Directeur Marketing, qu’il aurait coûté aux environs de 70 000 euros par an, hors charges. Son plan opérationnel lui en a coûté 50 000, tous frais compris. 9 mois après, le trafic du site avait triplé (source : Le Parisien, 19 octobre 2015).

Une réactivité et une souplesse au top

Par définition, un professionnel indépendant organise son temps, et peut donc faire preuve de davantage de souplesse et de réactivité qu’un employé dont le temps de travail se limite aux horaires prévus par son contrat. Il s’agit là d’un mode de collaboration à la carte parfaitement adapté aux contraintes et aux besoins des entreprises de petites et moyennes tailles. Pas de recrutement, ni de formation à prévoir. Enfin, un avantage non négligeable : un contrat de prestation est moins engageant qu’un CDI.

Gagner du temps

Prendre le temps de peaufiner votre stratégie, vous recentrer sur votre coeur de métier, sur d’autres problématiques que vous aviez laissées de côté, tout en ayant l’esprit tranquille : n’est-ce pas le luxe suprême de l’externalisation ?

Tagged: , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *